Pas de contenu fourni

Février 2016 : La C.-B. au cœur du Parlement Jeunesse Pancanadien 2016

Février 2016 : La C.-B. au cœur du Parlement Jeunesse Pancanadien 2016

Du 7 au 10 janvier dernier, une délégation de 12 jeunes âgés de 16 à 23 ans a fièrement représenté les couleurs de la Colombie-Britannique, lors de la 8ème édition du Parlement Jeunesse Pancanadien (PJP).

Le PJP est une simulation parlementaire qui réunit une centaine de jeunes de toutes les provinces et territoires du pays pendant quatre jours de débats acharnés, dans la magnifique chambre du Sénat du Parlement d’Ottawa.

Venue de Nanaimo, Victoria et Vancouver, la fine fleur de la jeunesse franco-colombienne s’est envolée avec fierté pour Ottawa afin de démontrer ses talents d’orateurs, mais aussi de journalistes.

L’information en continu

Le PJP ce n’est pas qu’un rassemblement de jeunes députés en herbe, on y trouve également une équipe de journalistes talentueux, dont Alejandra Vargas (Burnaby) et Julien Proulx (Surrey), qui ont travaillé sans relâche sur la rédaction du «Carillon», le journal parlementaire que l’on retrouvait chaque matin sur la table du déjeuner. Non seulement, son contenu tenait ses lecteurs bien informés sur les décisions prises quant aux projets de lois débattus, mais «Le Carillon» ne manquait jamais de dévoiler les détails croustillants que l’on aurait pu manquer en Chambre.

La C.-B. bien représentée au sein du Cabinet

La Colombie-Britannique pouvait s’enorgueillir de faire partie du Cabinet du PJP 2016. En effet, Yann Lacoste (Burnaby) a une fois de plus endossé, et avec une aisance folle, le rôle de Président, alors que Noah Rondeau (Victoria) s’est démarqué avec panache dans son rôle de Leader de l’opposition.

Grace Hoyek (Maple Ridge), Avery Bonner (Nanaimo), Billy Quesnel (Delta), Sophie Brassard (Port Coquitlam), Thi Tran (Vancouver Nord), Virgile Audibert (Vancouver), Nelly Tian (Victoria) et Mathilde Claude (Victoria) ont quant à eux participé activement aux débats en tant que députés, tout en apportant leur touche made in BC à ce bel évènement parlementaire.

Les adieux aux nouveaux amis ont été difficiles pour la délégation franco-colombienne, mais ils se sont donné rendez-vous dans deux ans pour la prochaine édition du PJP, où l’on retrouvera d’ors et déjà Yann Lacoste dans le rôle de Leader de l’opposition.