Pas de contenu fourni

Novembre 2015 : PJFCB 2016, des ministres ambitieux et des projets de loi porteurs!

Novembre 2015 : PJFCB 2016, des ministres ambitieux et des projets de loi porteurs!

Cette année encore, le Conseil jeunesse donne rendez-vous au mois de janvier à toute la Colombie-Britannique à Victoria! Du 15 au 18 janvier 2016, près de 110 jeunes âgés de 14 à 25 ans vont se retrouver dans l’enceinte de la législature pour débattre de projets de loi choisis par les membres du Cabinet.

Les projets de loi en question ont été choisis dans la pléiade de candidatures de qualité, envoyées par les participants au PJFCB 2016, par le comité organisateur du PJFCB, autrement appelé le Cabinet. Composée de Shadie Bourget, Isabelle Cliche, Noah Rondeau, Chris Pop et Mathilde Claude, l’équipe s’est basée sur la qualité des soumissions afin de nommer les ministres qui défendront ces textes engagés. Le nom des candidats a été dévoilé sur notre page Facebook, entre le 12 et le 16 octobre 2015. Voici une présentation sommaire de leur contenu :

  • L’Honorable Kyra Mainer présente un projet de loi rendant le vote obligatoire, l'objectif étant de pénaliser ceux et celles qui ne votent pas.
  • L’Honorable Marie-Gabrielle Béchard propose quant à elle un projet de loi sur le Bonheur National Brut (BNB), une manière de reléguer le PIB aux oubliettes pour le remplacer par une nouvelle façon de calculer la richesse d’un pays.
  • L’Honorable Louis Roux, ministre pour la deuxième année consécutive, souhaite débattre des ressources hydrauliques de la C.-B. Une approche environnementale engagée qui ambitionne de protéger les réserves d’eau de la province.
  • Enfin, les Honorables Julie Deroff et Stéphane Gaudet se sont unis pour défendre un projet de loi de type omnibus – à savoir une loi portant sur plusieurs sujets à la fois – concernant le bien-être de la Colombie-Britannique. Leur texte hybride (une première dans l'histoire du PJFCB) vise à améliorer de façon drastique le bien-être des Franco-Colombiens en encourageant de saines habitudes de transport actif et d’alimentation.

Un menu législatif fort en signification – et susceptible de créer bien des remous au sein de la jeune population franco-colombienne – attend donc nos députés, journalistes et citoyens actifs pour cette XVIIIe édition du Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique.