Décembre 2019 – L’édito du président


Cher ami du CJFCB,

Novembre a été un mois rempli de beaux moments au Conseil jeunesse.

Le Forum Fusion s’est avéré être un grand succès. En plus de s’exprimer sur diverses problématiques liées à l’éducation, les élèves engagés du Conseil scolaire francophone ont planché sur des solutions concrètes d’amélioration dans leurs écoles. J’en suis personnellement ravi car c’est une de mes plus fortes convictions : les étudiants devraient toujours être consultés dans le développement de leur propre apprentissage. Tu peux découvrir des exemples de leurs constats et de leurs réflexions dans l’article 2 de l’infolettre.

En parlant de moments d’apprentissage fun et ludiques, le dernier stage de leadership de l’année a eu lieu à Loon lake ! C’est maintenant le moment de passer au bilan de cette expérience inoubliable qu’ont vécu les jeunes de huitième année du CSF. Leurs triomphes et leurs exploits sont expliqués dans l’article 3. Jettes-y un p’tit coup d’oeil !

Après novembre, place à décembre qui te réserve aussi son lot de surprises. Pour finir l’année en beauté, nous allons fêter nos 30 ans d’existence. Rendez-vous le 14 décembre à la Maison de la Francophonie de Vancouver pour célébrer, rire et se dégourdir en français !

Viens d’abord assister au spectacle de la Ligue d’improvisation franco-colombienne (LIFC). Durant ce grand tournoi, nos participants, provenant de toute la province, n’ont qu’un seul objectif : te faire partir en fou rire ! Tu retrouveras plus d’informations dans le premier article de l’infolettre.

Pendant l’entracte, nous soufflerons nos 30 bougies accompagnés d’invités de marque, de jeunes de la LIFC mais aussi de nos membres majeurs qui seront présents grâce au 6à8 organisé par le Comité 18+. J’ai vraiment hâte de voir cette grande famille réunie le 14 décembre.

Voilà, encore une incroyable année qui va se terminer. Mais les activités du CJFCB, elles, continuent en force en 2020 !

Je te souhaite de merveilleuses fêtes et au plaisir de te voir t’amuser avec nous en français,

Noah Rondeau

Partage-le!

Reçois notre infolettre