Entrevue avec Anne-Frédérique et Nicolas – Ministres du PJFCB


Le Parlement jeunesse francophone de la C.-B. approche à grands pas. L’Honorable Anne-Frédérique Béchard, Ministre de la durabilité alimentaire et planétaire et l’Honorable Nicolas Deporcq-Pomerleau, Ministre de l’Éducation ont accordé une entrevue à Chloé pour présenter leurs projets de loi respectifs. 

Quel est ton projet de loi pour le PJFCB 2021 ? 

Anne-Frédérique  : Mon projet de loi concerne la durabilité alimentaire et planétaire. Il consiste principalement à bannir tous les produits animaliers dès 2022. L’objectif de ce projet est de convertir les habitants de la province en végétaliens. 

Il y aura quelques exceptions concernant la pêche et la chasse pour les personnes autochtones et nous prévoyons des programmes d’éducation pour les habitants de la C.-B. afin qu’ils s’adaptent à ce nouveau mode de vie. De même, nous prévoyons de soutenir les épiceries et les fermes afin qu’elles puissent développer de nouvelles offres et services.

Nicolas : Je présente, en tant que Ministre de l’éducation, un projet de loi sur la santé mentale et physique des étudiants du secondaire de la Colombie-Britannique, en incluant tout ce qui peut nuire au développement des jeunes (nutrition, jeux vidéo, réseaux sociaux…). 

Pour aider à régler ces problèmes, je propose différentes solutions : des évaluations de santé physique et mentale quotidiennes à l’école et des changements dans le curriculum de la province afin de mieux enseigner les problématiques de la santé. 

Je propose également d’imposer des sessions d’exercices physiques tous les jours et un nouveau programme de nutrition à la cafétéria. Pour terminer, je souhaite limiter la consommation des médias et interdire certains jeux vidéo ou films qui sont mauvais pour le développement des jeunes.

Pourquoi ce projet de loi est important pour toi ?

Anne-Frédérique : Je pense qu’il est important de créer une économie plus durable pour l’environnement et ce projet de loi nous aiderait à aller dans cette direction. 

De plus, je trouve qu’en Colombie-Britannique, nous ne sommes pas autant alertés par la crise environnementale car nous n’avons pas vécu d’intenses changements climatiques contrairement à certaines régions du monde. 

Ce projet de loi demandera un grand changement dans la vie des gens, mais ce changement radical rendra la province plus durable sur le long terme.

Nicolas : Étant moi-même en dernière année au secondaire, je constate quotidiennement des problèmes de santé physique et mentale chez les étudiants. 

C’est un sujet qui me touche personnellement et qu’on se doit de traiter pour le bien-être de notre génération. 

Je trouve aussi très intéressant d’étudier les modèles de différents gouvernements à travers le monde qui traitent ces mêmes problèmes de santé chez les jeunes.

Quel est ton meilleur souvenir des précédentes éditions du PJFCB ? 

Anne-Frédérique : Entre les repas, les soirées amusantes et les débats en chambre, c’est difficile de choisir. Mais je pense que mes moments préférés sont les périodes de questions libres. 

Dans la Chambre parlementaire, il y a comme une grosse boule au plafond et durant les questions libres, il y a toujours quelqu’un qui va demander quelle est sa signification. Chaque année, les réponses à cette question sont super drôles allant d’une boule qui peut traverser les océans, à une boule au beurre en passant par une météorite qui est tombée sur le Parlement. À chaque fois, on est sûr de bien rigoler !

Nicolas : C’est ma deuxième participation au Parlement cette année et je garde d’excellents souvenirs de ma participation l’année dernière ! J’ai adoré pouvoir visiter la ville, explorer le bâtiment du Parlement et pouvoir m’asseoir dans la vraie salle parlementaire. 

J’adore débattre, donc avoir l’opportunité de le faire en français dans une province où le français est une langue minoritaire, c’est incroyablement stimulant !


Le Parlement jeunesse se déroulera du 27 au 28 février 2021 en virtuel. 

Les anciens et nouveaux participants du PJFCB sont invités à soumettre leur candidature pour les élections du nouveau cabinet qui se dérouleront le 1er mars 2021. Date limite de candidature : le 28 février 2021 à minuit.

Formulaire d’inscription


Nous remercions chaleureusement les partenaires du Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique pour leurs contributions et appuis.

Le Conseil jeunesse francophone de la Colombie-Britannique reconnaît le soutien financier de la province de la Colombie-Britannique par le biais de l’Entente Canada–Colombie-Britannique relative aux services en français.

Partage-le!

Reçois notre infolettre