Entrevue avec Claudya - Coordinatrice de la LIFC


Claudya a été une membre active du Conseil jeunesse pendant plusieurs années et est maintenant coordinatrice de projets jeunesse au CJFCB. Parmi les nombreuses cordes à son arc, la Ligue d’Improvisation Franco-Colombienne (LIFC) prend une place à part dans son cœur et ses engagements.

Elle a accordé une entrevue à Chloé et Cloé pour raconter son voyage à travers la LIFC.

Parle-nous de ton parcours à la LIFC 

J’ai commencé la LIFC en 2013, j’avais 14 ans et depuis je n’ai pas arrêté ! C’était d’ailleurs mon premier événement au Conseil jeunesse, on peut dire que j’ai été très bien initiée.

J’ai commencé comme participante, puis coach. À la suite de l’obtention de mon diplôme, je suis devenue coach et c’est maintenant la deuxième édition de la LIFC que j’organise au sein du CJFCB en tant que coordinatrice de projets, on peut dire que la boucle est bouclée.

Peux-tu nous dire quelle forme prendra la LIFC cette année ?

L’édition de cette année prendra un format différent. Les entraînements se tiendront en virtuel. Les jeunes seront invités à se former via zoom avec les coachs de la LIFC afin d’être prêts pour le tournoi. Plus d’informations concernant le tournoi d’improvisation seront partagées prochainement, en fonction de l’évolution du contexte sanitaire actuel.

Nous voulons mettre en place une ligue d’improvisation qui s’articulera un peu comme un sport de théâtre et donnera l’opportunité de s’entraîner tout au long de l’année. Ce nouveau format permettra aux jeunes de gagner en expérience avant le tournoi.

Y a t-il un profil type pour faire de l’improvisation ?

Il n’y a pas de profil type. Chaque improvisateur a un style, un humour, un accent et des expressions différentes. C’est un mélange des genres. La seule chose qui nous rassemble, c’est de rire ensemble en français. Tout le monde peut faire de l’improvisation, il faut seulement apprendre à lâcher prise et accueillir l’imprévu, mais surtout apprendre à rire de soi et des autres.

Une anecdote insolite à nous partager ? 

En 2019, lors du tournoi, la thématique était “opéra” et avec mon équipe, nous avons décidé de chanter en déclarant notre amour pour les hamburgers. Je vous laisse imaginer à quel point c’était chaotique. À la fin, nous avons finalement réussi à s’harmoniser tout en chantant notre passion pour le ketchup, c’était super ! Nous avons reçu beaucoup d’applaudissements et les spectateurs chantaient avec nous.

J’ai aussi rencontré ma meilleure amie, Marie-Gabrielle, grâce à la LIFC. Nous nous étions rencontrées lors du Parlement jeunesse mais notre amitié s’est développée à travers l’improvisation. Nous avons été en compétition pendant longtemps et un jour, on a finalement réussi à jouer ensemble et nous avons même gagné ! Originaire de l’Île de Vancouver, je ne l’aurais sûrement pas rencontré s’il n’y avait pas eu le CJFCB.

Les inscriptions pour la LIFC sont ouvertes jusqu’au 16 novembre 

Pour plus d’informations : https://www.cjfcb.com/activities/improvisation/

La planification de nos projets a été établie en respectant les directives sanitaires du gouvernement de la C.-B et des écoles. La sécurité et le bien-être des jeunes qui participent à nos activités et à nos événements sont toujours notre priorité !

Partage-le!

Reçois notre infolettre