Entrevue avec Maureen et Marie-Gabrielle - Projet Empreintes


Maureen, coordinatrice de projets au CJFCB et Marie-Gabrielle, ancienne membre du Conseil jeunesse, maintenant agente de projet, ont accordé une entrevue à Chloé pour présenter Empreintes et les nouveautés du projet pour cette année.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas le projet Empreintes, peux-tu nous l’expliquer en quelques mots ?

MAUREEN : Empreintes est un projet Par et Pour les jeunes qui existe en C.-B. depuis 2016, créé en partenariat avec le Conseil scolaire francophone et l’organisme Ensemble pour le respect de la diversité.

L’objectif d’Empreintes est de favoriser l’inclusion dans les écoles et de célébrer la diversité tout en luttant contre toutes les formes de discrimination ou d’intimidation.

Quel format va prendre Empreintes cette année ?

MAUREEN : Cette année, Empreintes va avoir un format différent. La situation sanitaire nous a contraintes à nous adapter pour rendre le projet entièrement virtuel. Ce format inédit est une opportunité pour engager plus de jeunes et cela à travers toute la province.

Un atelier de sensibilisation sera offert pour tous les élèves des écoles secondaires du CSF. Il sera donné, de façon virtuelle, par Marie-Gabrielle et moi-même, avec des outils interactifs et ludiques. Par la suite, les jeunes qui le souhaitent pourront organiser et mener des actions dans leur école en fondant leur propre comité.

En quoi cette année va être différente des années précédentes pour Empreintes ?

MARIE-GABRIELLE : La grande nouveauté de cette année est la création d’un comité provincial ! Ce comité sera encadré à distance par le Conseil jeunesse et sera ouvert à tous les jeunes francophones du CSF entre la 8ème et la 12ème année. Une belle opportunité pour les élèves des régions éloignées de s’allier à d’autres jeunes pour mener des actions aux quatre coins de la province.

MAUREEN : Ajoutons que pour la première fois, le Conseil jeunesse propose aux écoles un atelier sur le thème des allié.e.s. Notre expérience acquise au cours des 4 dernières années nous a permis de développer un contenu de qualité, adapté aux besoins de nos jeunes, et fidèle aux réalités de la C.-B., avec des références locales et des modèles accessibles.

Nous avons pour cela travaillé avec des organismes communautaires engagés et spécialisés sur ces questions tels que le comité Francoqueer de l’Ouest pour la création de microcapsules sur les questions 2SLGBTQIA+.

Quels vont être les sujets abordés lors des ateliers et dans les comités ?

MARIE-GABRIELLE : Nous avons mis de l’avant les sujets les plus souvent rencontrés au cours de nos expériences vécues ces dernières années. Notre atelier s’articule ainsi autour de trois axes principaux : les biais inconscients, les privilèges et le rôle des allié.e.s. L’objectif est d’aider les participants à prendre conscience de leurs privilèges, tout en leur montrant comment ils peuvent devenir des allié.e.s pour aider les personnes qui font face à la discrimination.

MAUREEN : En effet, la vocation de cet atelier de sensibilisation est de faire en sorte que tout le monde parte avec le même niveau d’informations. À partir de là, ce sont les jeunes qui vont choisir les enjeux auxquels ils veulent prendre part au sein des comités.

Toutefois, grâce à notre proximité et nos échanges avec eux, nous avons déjà identifié plusieurs thèmes. Par exemple, nous savons que le racisme sera un sujet très important cette année, tout comme les questions 2SLGBTQIA+, de genre, le sexisme ou encore la réconciliation.

Pour plus d’informations sur Empreintes : https://www.cjfcb.com/activities/empreintes/
Pour recevoir un atelier dans votre école, contactez Maureen à [email protected]
La forme féminine représente toute personne, peu importe leur sexe ou genre. L’emploi du féminin dans cet article vise à alléger le texte et faciliter la compréhension.

Partage-le!

Reçois notre infolettre