Février 2017 : Lumière sur deux participants au Parlement jeunesse francophone de la C.-B.


Le Conseil jeunesse a été ravi d’accueillir, pour cette édition 2017, quatorze étudiants en sciences politiques du French Cohort Program à l’Université Simon Fraser. Nous avons souhaité, en collaboration avec le Bureau des affaires francophones et francophiles, poser quelques questions à deux de ces étudiants. Découvrez quelques extraits de leurs entrevues réalisées dans le cadre du Parlement jeunesse francophone de la C.-B., pour en apprendre plus sur Jozsef Varga et Diana Kabantsov, leur expérience parlementaire, leurs motivations et les liens entre cet événement et leurs études! Entrevues complètes à retrouver sur la page du PJFCB.

Jozsef Varga, étudiant en première année du French Cohort Program (FCP) à l’Université Simon Fraser, participant pour la première fois au Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique (PJFCB).

« Bonjour, je m’appelle Jozsef et je suis originaire de Penticton. J’habite maintenant sur le campus de l’Université Simon Fraser à Burnaby, où j’étudie les sciences politiques et le français dans le cadre du French Cohort Program. (…) Je me suis inscrit dans le volet action citoyenne pour mieux comprendre comment je peux influencer le gouvernement en tant que citoyen. (…) Ce qui m’a marqué le plus au Parlement jusqu’à maintenant ce sont les débats en Chambre, le protocole et les discours. (…) Je pense que cette expérience m’apporte un réseau plus grand de francophones en Colombie-Britannique. (…) Ça va aussi m’aider à être plus confiant quand je parle en français et le Parlement, ça paraît bien sur un Curriculum Vitae. L’année prochaine, si je participe, j’aimerais rejoindre le volet députés ! »

Diana Kabantsov, étudiante en quatrième année du French Cohort Program (FCP) à l’Université Simon Fraser, participant pour la troisième fois au Parlement jeunesse francophone de la Colombie-Britannique (PJFCB).

« Bonjour, je m’appelle Diana, j’ai 20 ans et j’étudie dans le French Cohort Program à l’Université Simon Fraser, Burnaby. (…) J’ai entendu parler pour la première fois du Parlement jeunesse durant ma première année universitaire à SFU. (…) Ma première participation remonte à janvier 2014, comme députée. Cette expérience m’a beaucoup aidé au début de mes études pour vivre ce que nous apprenions dans nos cours. (…) Ce qui m’intéresse le plus dans cet événement c’est de voir comment les gens structurent leur discours et analyser aussi quels types d’interactions ont le plus d’influence. (…) C’est aussi amusant de participer à des activités sociales et de se faire de nouveaux amis ! »

Merci beaucoup Jozsef et Diana!

Partage-le!

Reçois notre infolettre