Juin 2020 – Les comités Empreintes : unis pour le mois de la fierté !


C’est une tradition, en juin, les membres des comités Empreintes s’activent pour répandre les couleurs de l’arc-en-ciel dans leurs écoles. Affiches de sensibilisation contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie ; distribution de drapeaux arc-en-ciel ; marches de la fierté … sont autant d’activités proposées pour célébrer le mois de la fierté.

Cette année encore, les comités se sont surpassés !

Aina et Antoine, membres du comité Empreintes de l’école secondaire Jules-Verne présentent les initiatives et reviennent sur leur expérience d’Ambassadeur.rice pour l’inclusion.

Que signifie être membre d’un comité Empreintes ?

C’est appartenir à un groupe de jeunes engagés pour changer les mentalités ! Le rôle des comités est fondamental, on aborde des sujets comme l’inclusion de la communauté 2SLGBQT+, le racisme, la santé mentale… Beaucoup de personnes tolèrent la différence, mais ce n’est pas suffisant, nous voulons qu’elles l’acceptent et la célèbrent !  

En juin, les 4 comités font une action commune, de quoi s’agit-il ?

Nous avons choisi d’unir nos forces autour de ce grand projet : une semaine d’activités sur la thématique 2SLGBQT+. 

Les activités seront proposées sur La Ruche CB, du 8 au 12 juin et accessibles à tous les jeunes de 14 à 25 ans qui le souhaitent ! Des conférences inspirantes, des ateliers créatifs, des récrés sportives ou encore des quiz viendront rythmer la semaine avec un objectif : célébrer l’inclusion !

– Voici notre vidéo de promotion –

Pourquoi avez-vous choisi cette action en particulier ?

Dans nos écoles, nous constatons qu’il y a beaucoup de progrès réalisé sur ce sujet, en témoigne l’installation de toilettes neutres. Notre but est d’aller plus loin pour éliminer durablement les stéréotypes qui perdurent et combattre toute forme de discrimination. 

Vous parlez aussi de la santé mentale, pourquoi est-ce important ?

C’est un sujet dont on ne parle pas assez surtout avec l’isolement social que beaucoup vivent actuellement. On a tendance à privilégier le bien-être physique plutôt que notre bien-être mental. Mais il ne faut pas oublier que les deux sont liés. La santé mentale comprend notre bien-être émotionnel, psychologique et social et cela a une incidence sur la manière dont on agit, pense, se sent… Pour créer l’empathie et être sensible aux autres, il faut d’abord prendre soin de soi !

Nous avons travaillé avec le CJFCB pour développer des ressources sur le sujet à travers La Ruche CB.

Le Saviez-vous ? Les comités Empreintes sont actifs dans quatre écoles du CSF : Au-cœur-de-l’île (Comox), André-Piolat (North Vancouver), Jules-Verne (Vancouver), Victor-Brodeur (Victoria) et comprennent plus d’une vingtaine de jeunes inscrits de la 7e à la 12e année.

 

Partage-le!

Reçois notre infolettre