Le bien-être au Conseil jeunesse


Le 10 octobre, c’est la journée mondiale de la santé mentale, célébrée par l’Organisation Mondiale de la Santé pour sensibiliser à l’importance de ce sujet, stopper les stigmatisations et donner des outils de résilience afin d’aider chaque personne à atteindre son bien-être.

Pour le Conseil jeunesse, c’est une bonne occasion de parler de la démarche entreprise au printemps dernier pour mettre en lumière des outils et des ressources qui favorisent le bien-être des jeunes franco-colombiens.

Un petit comité de jeunes impliqués pour la cause a donc été formé pour travailler sur cette question et permettre à l’organisme de développer des ressources qui répondent au besoin des jeunes. Pour Aina, élève à l’école Jules-Verne et très intéressée par le sujet, il faut donner plus de visibilité à cet enjeu, comme elle le disait au CJFCB en juin dernier : “C’est un sujet dont on ne parle pas assez surtout avec l’isolement social que beaucoup vivent actuellement. On a tendance à privilégier le bien-être physique plutôt que notre bien-être mental. Mais il ne faut pas oublier que les deux sont liés. La santé mentale comprend notre bien-être émotionnel, psychologique et social et cela a une incidence sur la manière dont on agit, pense, se sent…”.

À l’aide du comité, le Conseil jeunesse a donc créé une page “Bien-être” sur sa plateforme La Ruche CB, sur laquelle les jeunes peuvent accéder à des sites de référence tels que Jeunesse j’écoute, Erase et Être là. Des fiches thématiques sont également disponibles, dans lesquelles ils peuvent trouver des idées et des conseils sur la façon de gérer son stress, d’améliorer son sommeil, ou encore de se sentir mieux en général. Ils peuvent aussi y écouter des vidéos de 5 minutes de mouvements réalisées spécialement par une jeune franco-colombienne, pour couper sa journée de travail ou d’études et s’assurer de donner un peu d’attention à son corps. Les jeunes sont également invités à nous partager les sujets sur lesquels ils aimeraient avoir plus d’informations, de manière anonyme, via la plateforme. 

Le Conseil jeunesse ne va pas relâcher ses efforts cette année, car le bien-être des jeunes franco-colombiens est au cœur de ses préoccupations !

 

Partage-le!

Reçois notre infolettre