Mai 2016 : Une francophonie cachée, mais bien vivante!


Pour la première année, le Conseil jeunesse a mis en place un projet visant spécifiquement les élèves en régions qui évoluent dans ce qu’on appelle les écoles hétérogènes.

Une école hétérogène est une école anglophone qui dessert le programme francophone, mais avec peu de cours en français. Ces établissements offrent aussi, en dehors des salles de classe, une vie sociale purement anglophone.

C’est de ce grand défi de vie sociale quasi-inexistante en français que l’idée du projet Rencontre ma francophonie est née. L’objectif : montrer à ces élèves qu’il est possible de s’amuser en français, que c’est possible de rencontrer de nouveaux amis francophones et qu’il y a toute une panoplie d’opportunités en français qui leur sont offertes.

Des écoles motivées

Le 8 avril dernier, les élèves des écoles de Nanaimo et Sechelt se sont rencontrés pour une journée d’activités à mi-chemin de leur deux écoles, soit à Horseshoe Bay.

L’équipe du Conseil jeunesse leur avait préparé une tonne d’activités visant à créer des liens entre eux. Ce vendredi ensoleillé à la plage a été à la hauteur : rempli de rires et de rencontres entre ces 50 élèves du secondaire!

Deux semaines plus tard, ce sont les écoles de Carihi à Campbell River et de Brooks à Powell River qui sont venues visiter les élèves de Comox. Cette fois-ci, c’est avec leur sac de couchage et leurs oreillers que la cinquantaine d’élèves s’est déplacé.

Ils ont participé à différentes activités sportives, on fait de la poterie, de l’escalade, de la danse, un rallye photo, ainsi que plusieurs activités de travail d’équipe.

L’immense terrain de jeu de l’école Au-cœur-de-l’île nous a permis de faire des activités extérieures presque toute la durée de la rencontre.

Cette première année n’est seulement qu’une petite graine semée et nous comptons sans faute continuer ce mandat pour la faire pousser et s’épanouir davantage!

Merci à tous ceux qui ont fait de ce projet une réussite!

Partage-le!

Reçois notre infolettre