Mars 2017 : Sept jeunes engagés de la Colombie-Britannique au Forum jeunesse pancanadien


Du 16 au 18 février dernier, Calgary (Alberta) a accueilli le Forum jeunesse pancanadien, événement organisé par la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF), qui réunit près de 80 jeunes âgés entre 14 et 25 ans provenant de partout au pays. Le thème, « Le Canada de demain imaginé par la jeunesse d’aujourd’hui », a été la toile de fond d’une fin de semaine inspirante.
La délégation de la Colombie-Britannique était composée de 7 jeunes de 15 à 24 ans : Lélia Houbé, Emmanuel Brassard, Rachel Delorme, Katarzyna Przystupa, Claire Samii, Rebecca Brassard et Sophie Brassard.

Inclusion, réconciliation, et valorisation des parlers
Trois valeurs ont été au cœur de toutes les discussions et activités de la fin de semaine : l’inclusion, la réconciliation, et la valorisation des parlers. Ainsi, ces jeunes engagés ont participé à un exercice de couvertures illustrant le rôle des peuples autochtones dans l’histoire du Canada, mais également à un atelier sur l’importance de l’inclusion et de la diversité sexuelle. Des conférenciers, dont le député provincial de l’Alberta, Michael Connolly, le porte-parole du Réseau jeunesse des Premières Nations, Bradley Bacon, et le champion d’escrime, Philippe Beaudry, ambassadeur de la campagne #UneÉquipe du Comité olympique canadien ont su inspirer les jeunes dès le début du Forum afin de mieux préparer les discussions.
Dès le vendredi, les participantes et participants ont eu la chance d’échanger avec trois membres du Conseil jeunesse du Premier ministre, soit Alex Bouchard (Yukon), Joseph Darcel (Manitoba) et Rayene Bouzitoun (Québec) dans le cadre d’un panel de discussion.

Le Canada de 2050
C’est alors qu’un forum ouvert, animé par Justin Johnson (Président de la Fédération de la jeunesse canadienne française), a ouvert le débat afin d’imaginer le Canada de 2050. De nombreuses idées, suggestions et propositions ont émanées des cellules grises comme par exemple, le rapprochement avec les peuples autochtones, l’inclusion de la diversité sexuelle et culturelle, l’augmentation des programmes post-secondaire en français ou encore un renforcement des liens intergénérationnels.
En marge des sessions de travail, le FJP a offert aux participants l’occasion de découvrir Calgary par l’entremise de visites de l’Anneau olympique, du Centre national de la musique, et de la tour de Calgary, en plus de savourer la culture franco-albertaine avec des prestations du groupe Post-Script et de l’auteur-compositeur-interprète Paul Cournoyer lors du Gala de clôture.

Partage-le!

Reçois notre infolettre